Les études

    • Je ne peux pas retourner étudier, j'ai pas dit que je ne voulais pas. Si cela te fait penser que j'ai juste la flemme, bah tu peux garder tes préjugés pour toi.

      L'école est gratuite ? C'est une vaste blague ?

      T'es sûr que tu vas à l'école ?? Non parce que je peux t'assurer que c'est tout sauf gratuit ! Et quand sur la liste de fournitures, ton prof te dit de prendre CE CAHIER LA ET PAS UN AUTRE, bah si tu l'as pas t'es collé ! Alors j'étais peut être pas dans la meilleure école du pays, mais ne fait pas de ton cas une généralité.

      La bourse, tout le monde n'y a pas droit, pauvre ou pas. Visiblement, c'est pas ton cas hein ?

      Pour finir (parce que j'écris pas des pavés, a sert à rien …) Je ne fais pas ma ""SJW"" mais j'ai pas besoin d'utiliser des mots super pas trop utilisés et super trop fun pour donner mon avis sur le sujet et exprimer mon désaccord.

      Tu devrais apprendre a respecter le point de vue des gens.
    • @Saeve :
      1) Je ne dis pas que ce n'est pas bien de faire des trucs marrants, je dis que le gouvernement veut que le cours soit constitué exclusivement de trucs marrants pour solliciter les élèves et leur faire apprendre des choses, et pour eux les cours magistraux au lycée ne doivent plus exister. D'après eux ça ne devrait plus exister un prof qui fait un cours au tableaux et des élèves qui notent "car il n'y a pas d'interaction". C'est ça que je dénonce, et c'est pour ça que je dis qu'un prof ce n'est pas un clown.
      L'éducation doit se faire à la maison par les parents, ce sont eux qui doivent apprendre à leurs gamins qu'en cours il faut écouter et avoir de bonnes notes. C'est juste que les parents de 2018 préfèrent manifester pour le mariage pour tous, et bientôt le mariage zoophile ou à 3, plutôt que de mettre une raclée à leurs enfants pour une mauvaise note.
      Tu marques un point sur le niveau global/des plus forts, mais laisse-moi te poser la question autrement : doit-on pénaliser les plus forts parce que les plus mauvais sont trop mauvais ? Si un élève a des lacunes, c'est à lui de les rattraper pour être à niveau, quitte à solliciter les profs pour demander de l'aide. En aucun cas la solution c'est de baisser le niveau global pour réussir à les attraper.

      2) Parce que quand tu habitue les élèves à avoir des cours qui ressemblent plus à des jeux qu'à des cours, après en examens c'est la cata, et combien j'ai pu parler avec mes anciens profs de prépa : les élèves sont de plus en plus mauvais car le niveau du bac est de plus en plus bas. Comment tu veux faire avancer l'humanité si les gens deviennent de plus en plus cons ? Je l'ai dit à @ArcMeurtrier tout à l'heure IG : il y a des gens en Master 2 de physique théorique qui veulent se la péter à parler du paradoxe EPR mais ne savent même pas ce qu'est un état intriqué (programme de L3 en mécanique quantique). Et ce sont ces gens-là qui font des thèses l'an prochain.
      Et pour les REP/ZEP : je n'ai jamais été là-bas, et je pense que toi non plus. Ne parle pas de choses que tu ne connais pas, parce que si ça se trouve les élèves y sont plus sérieux (moins bons mais plus sérieux). En tout cas si les petites racailles ne veulent pas aller en cours, qu'elles retournent dealer du shit.

      3) J'exagère parfois certains arguments car si je ne le faisais pas, le français qui sommeille en nous tous serait encore là à dire "boarf, c'est pas grave, laissons les choses comme elles sont jusqu'à ce que ça deviennent critique". Quand tu génère de la motivation ou que tu suscite l'intérêt de tes élèves, ça se fait par ton introduction et les exemples que tu prends, c'est donc plus dans la cosmétique et l'application que dans la structure même du cours.

      4) Merci ! On est enfin d'accord ! Il y a tellement de choses qui ne vont pas, tellement de choses qu'il faut faire pour que ça aille mieux, mais justement si on veut corriger ça il faut aller loin dans nos idées, il faut aller au fond des choses pour comprendre pourquoi ça ne va pas et quelles sont les VRAIES solutions, et pas les trucs qui font qu'au cours du temps ça va juste en empirant.
      La seule chose qui compense les conneries du gouvernement c'est les profs qui sont de plus en plus dévoués et qui limitent les dégâts comme ils le peuvent.
      Autrement dit : j'ai raison sur toute la ligne.

      5) Explosé en licence en passant de 10.5 à 11 ? Mdr ! Je me lol !
      Quelqu'un qui explose mon coco c'est avoir 10 de moyenne au bac et réussir la médecine (pour info, la 1ère année de médecine c'est niveau 2ème année de prépa, voir des débuts de L3 de sciences).
      Mais je vois ce que tu veux dire, et je suis d'accord. Mais bon, honnêtement, même en S il y en a tu sais qu'il n'ont rien à faire là. Je ne parle pas de ces pauvres lycéens qui ont 10 de moyenne et ne savent pas s'ils doivent faire une fac ou une école, je parle de ceux qui ont 5 de moyenne et qui disent "je veux faire médecine parce qu'une infirmière c'est trop sexy". Et je ne parle même pas de ceux qui s'inscrivent à la fac juste pour toucher la bourse pendant l'année (oui oui, des gens qui s'inscrivent à la fac juste pour avoir 300€/mois de bourse, ils se présentent juste aux exams pour ne pas la perdre).
      Bref, je n'ai pas de solution non plus à ce problème, mais il y a des choses à régler à ce sujet aussi. La prépa fait déjà une immense sélection, la fac aucune (il n'y a aucune sélection à la fac je rappelle). Tu comprends alors pourquoi on investi plus d'argent, d'espoir et on offre plus de débouchés aux uns qu'aux autres.

      Tkt mon chou, c'est très clair, bisou sur le bout <3


      @Nanou :
      Vas-y, fais-moi rire, pourquoi tu ne peux pas retourner étudier ? Il faut payer le loyer ? T'as des gosses ? T'es trop vieille ?

      En France j'ai fait l'école, le collège, le lycée, la prépa, une grande école et là je suis à la fac. Donc oui, j'ai fait l'école, mais toi j'ai des doutes.

      Mais regardez moi ce magnifique spécimen français qui, au lieu de s'imposer et se battre pour ses droits et ses valeurs, préfère se faire marcher dessus pour pouvoir se plaindre derrière... C'est manifaïque ma shéri.
      Je hais les gens faibles. Les gens faibles comme toi.
      Quand un prof te dit qu'il veut tel cahier qui coûte cher, en tant que parent ce que tu dois faire c'est aller voir le-dit prof et lui en coller une.
      Quand toi, en tant que parent, tu te laisse marcher dessus de la sorte, tu apprends à ton enfant à quel point tu es faible et tu lui montre qu'il ne peut rien faire face aux atrocités de ce monde. Désolé de te l'apprendre, mais tu es un mauvais parent.

      Au collège notre prof d'arts plastique nous avais demandé de ramener une vieille chaussure usée pour faire "de l'art" avec. Je n'en avais pas parce que les chaussures usées ça part à la poubelle, ça ne reste pas dans un tiroir au cas où. Bah mes parents, par principe, ont écrit un mot pour le prof et sont même allés le voir pour s'expliquer.
      Si t'apprends pas à tes enfants dès le plus jeune âge qu'il faut savoir s'imposer et se faire respecter, tu vas juste créer une génération de fragiles.

      La bourse, j'y avais droit parce que j'étais pauvre, réfléchis un peu à ce que tu dis. Et si ça t'intéresse, je n'étais même pas français, donc ne vas pas me sortir que je suis un français blanc mâle cis privilégié qui vit dans la haute société française.

      Ma manière d'écrire correspond à ma manière de m'exprimer, tel que je l'ai appris à l'école et en lisant des livres, et encore je suis très loin du niveau de certains. Si t'arrives pas à suivre, pose-toi des questions sur ton éducation.

      Je respecte le point de vue des gens lorsque celui-ci est différent. Je ne respecte pas le point de vue de ceux qui ont tort.

      @ArcMeurtrier : Retourne réviser si tu veux l'ENS, toi.

      --> MssM <-- Le seul et le vrai



      La langue française, c'est pas que pour la drague :pinch:
    • J'ai hâte de voir la réponse de @Nanou. J'espère que tu ne vas pas te laisser faire ! Sinon @artemidia aurait encore raison.

      artemidia a écrit:

      @ArcMeurtrier : Retourne réviser si tu veux l'ENS, toi.
      Oui maître.


      Qui dit mieux ? (record battu récemment)



      Gagnant de l'event PvP 49-60 le 17/07/15



      Gagnant de l'event PvP 45-60 le 05/09/15

      >> MA PRÉSENTATION <<

      Nouvelle vidéo :




      Mes recherches : Stuff Pvp 55- ET AAC DE PGM
    • artemidia a écrit:

      @Saeve :
      1) Je ne dis pas que ce n'est pas bien de faire des trucs marrants, je dis que le gouvernement veut que le cours soit constitué exclusivement de trucs marrants pour solliciter les élèves et leur faire apprendre des choses, et pour eux les cours magistraux au lycée ne doivent plus exister. D'après eux ça ne devrait plus exister un prof qui fait un cours au tableaux et des élèves qui notent "car il n'y a pas d'interaction". C'est ça que je dénonce, et c'est pour ça que je dis qu'un prof ce n'est pas un clown.
      L'éducation doit se faire à la maison par les parents, ce sont eux qui doivent apprendre à leurs gamins qu'en cours il faut écouter et avoir de bonnes notes. C'est juste que les parents de 2018 préfèrent manifester pour le mariage pour tous, et bientôt le mariage zoophile ou à 3, plutôt que de mettre une raclée à leurs enfants pour une mauvaise note.
      Tu marques un point sur le niveau global/des plus forts, mais laisse-moi te poser la question autrement : doit-on pénaliser les plus forts parce que les plus mauvais sont trop mauvais ? Si un élève a des lacunes, c'est à lui de les rattraper pour être à niveau, quitte à solliciter les profs pour demander de l'aide. En aucun cas la solution c'est de baisser le niveau global pour réussir à les attraper.
      - Le gouvernement veut que les enseignements aient du sens pour l'élève, qu'il comprenne pourquoi il est là, et à quoi ça va lui servir. Afin qu'il puisse s'engager dedans. Un truc qui ne lui plaît pas et qu'il trouve inutile => à la poubelle ? Mais je suis d'accord qu'il est important de garder certains cours magistraux là où l'apport de connaissance est primordial.

      - Je ne suis pas certain que les parents qui s'occupent pas bien de leurs gosses soient ceux qui milite pour le mariage pour tous, mais soit, c'est de l'humour !

      - On ne doit en aucun cas les pénaliser, mais étant donné qu'on ne peut pas accorder un temps maximal à chacun d'eux, l'enjeu est de leur permettre de progresser par eux-mêmes imo. Les amener vers une autonomie (ce qu'on appelle dans mes cours "le savoir comment savoir" = être capable d'aller chercher son savoir par soi-même). Ce qui n'est évidemment pas possible pour les autres, étant donné qu'ils n'arrivent déjà pas à s'engager dans une activité qu'on leur propose.
      De plus, souvent (je dis bien souvent), les élèves qui réussissent particulièrement bien sont suivis à la maison par la famille, à différents niveaux certes, mais ils s'en sortiront évidemment très bien.
      Le niveau global baisse de toute manière, et encore pas partout, en informatique par exemple. Il faut accepter que les enseignements changent et que les savoirs à acquérir changent quelques peu aussi (bon là c'est un peu HS par rapport à ce que tu me disais mais bref).


      artemidia a écrit:

      2) Parce que quand tu habitue les élèves à avoir des cours qui ressemblent plus à des jeux qu'à des cours, après en examens c'est la cata, et combien j'ai pu parler avec mes anciens profs de prépa : les élèves sont de plus en plus mauvais car le niveau du bac est de plus en plus bas. Comment tu veux faire avancer l'humanité si les gens deviennent de plus en plus cons ? Je l'ai dit à @ArcMeurtrier tout à l'heure IG : il y a des gens en Master 2 de physique théorique qui veulent se la péter à parler du paradoxe EPR mais ne savent même pas ce qu'est un état intriqué (programme de L3 en mécanique quantique). Et ce sont ces gens-là qui font des thèses l'an prochain.

      Et pour les REP/ZEP : je n'ai jamais été là-bas, et je pense que toi non plus. Ne parle pas de choses que tu ne connais pas, parce que si ça se trouve les élèves y sont plus sérieux (moins bons mais plus sérieux). En tout cas si les petites racailles ne veulent pas aller en cours, qu'elles retournent dealer du shit.
      Y'a très peu de cas concrets où les cours ressemblent plus à des jeux non ? Enfin sérieusement, prendre du plaisir ne veut pas dire faire un jeu. Mettre de la compétition comme aux maths sans frontière = travail collectif, entraînant, mobilisation des connaissances, etc. Tu vois ça comme un jeu ? Je vois ça comme une manière de pousser les élèves à bosser avec plaisir.


      artemidia a écrit:

      3) J'exagère parfois certains arguments car si je ne le faisais pas, le français qui sommeille en nous tous serait encore là à dire "boarf, c'est pas grave, laissons les choses comme elles sont jusqu'à ce que ça deviennent critique". Quand tu génère de la motivation ou que tu suscite l'intérêt de tes élèves, ça se fait par ton introduction et les exemples que tu prends, c'est donc plus dans la cosmétique et l'application que dans la structure même du cours.
      Exagérer c'est un euphémisme en vrai :^)
      Si tu arrives à créer l'intérêt grâce à ton intro et tes exemples, et que ça suffit, bah go ! C'est super !
      Le gouvernement te laisse une liberté pédagogique qui est tout de même grande, il fixe juste les objectifs précis à atteindre. Les objectifs sont atteignables si tu mets en place certaines choses. Si tu ne considère la différenciation comme quelque chose à utiliser obligatoirement (c'est un exemple), tu n'as rien à faire prof. Ou fais prof particulier ?


      artemidia a écrit:

      Autrement dit : j'ai raison sur toute la ligne.
      Non.
      Tu as raison quand tu dis qu'il y a plein de choses à penser. Tu as tord quand tu proposes de laisser tomber les chiants. C'est pas envisageable.


      artemidia a écrit:

      5) Explosé en licence en passant de 10.5 à 11 ? Mdr ! Je me lol !

      Quelqu'un qui explose mon coco c'est avoir 10 de moyenne au bac et réussir la médecine (pour info, la 1ère année de médecine c'est niveau 2ème année de prépa, voir des débuts de L3 de sciences).
      Mais je vois ce que tu veux dire, et je suis d'accord. Mais bon, honnêtement, même en S il y en a tu sais qu'il n'ont rien à faire là. Je ne parle pas de ces pauvres lycéens qui ont 10 de moyenne et ne savent pas s'ils doivent faire une fac ou une école, je parle de ceux qui ont 5 de moyenne et qui disent "je veux faire médecine parce qu'une infirmière c'est trop sexy". Et je ne parle même pas de ceux qui s'inscrivent à la fac juste pour toucher la bourse pendant l'année (oui oui, des gens qui s'inscrivent à la fac juste pour avoir 300€/mois de bourse, ils se présentent juste aux exams pour ne pas la perdre).
      Bref, je n'ai pas de solution non plus à ce problème, mais il y a des choses à régler à ce sujet aussi. La prépa fait déjà une immense sélection, la fac aucune (il n'y a aucune sélection à la fac je rappelle). Tu comprends alors pourquoi on investi plus d'argent, d'espoir et on offre plus de débouchés aux uns qu'aux autres.
      Tu sais comme moi que 11 au bac et 11 en licence c'est pas le même 11... Elle a explosé par rapport aux attentes normales qu'on aurait pu avoir d'elle. Avoir 10.5 au bac, tu t'attends pas à avoir 11.5 en licence (y'avait genre 75-80% de la promotion qui était en-dessous quand même).
      Si tu parles de ce qui ont 5 de moyenne alors ok. Sauf que tu as dit que le bac ne vaut plus rien (ce qui n'est pas forcément faux), donc ceux qui ont tout pile 10, ils valent quoi ? Tu prends donc pas en compte ce qui ne valent rien, mais que ceux qui ne valent VRAIMENT rien ? (5 et moins ?) Donc en fait, tu laisses de côté très peu de gens.


      artemidia a écrit:

      Tkt mon chou, c'est très clair, bisou sur le bout <3
      :baby:



      Par contre, je te trouve un peu agressif avec nanou, calmos hein :(
      J'en sais rien pour elle, mais y'a vraiment des gens qui ont de réels problèmes dans leur vie, prends-le en compte ! :saint:
      Sassaei / RekSei IG

      Ma présentation
    • " J'ai raison sur toute la ligne. "

      Autrement dit Monsieur je sais tout, ceci prouve ta mentalité ;)

      Trop vieille ? Je sais pas, J'ai 25 ans. Et pas d'enfants donc ne me juges quand t'as rien capté.

      Je ne PEUX pas retourner à l'école parce que je ne suis pas dans mon pays d'origine et donc pas les mêmes droits.

      J'ai pas le droit à une bourse parce que je suis trop riche. Bah oui, je touche une aide sociale qui me donne même pas la moitié de ce que j ai besoin pour vivre décemment.

      Je me suis renseigné pour une formation sur un an pour obtenir un diplôme d'accueillante enfant : 300euros et pas d aide de l organisme social. Tu trouves ça logique j'imagine ?

      Je n'ai pas eu la chance de faire ce que je voulais parce que mes parents m'ont sorti de l'école. À 16ans j avais qu' une chose à faire c'était la fermer.

      Je suis peut être faible, mais je préfère ça et avoir du respect pour les gens avec qui je débat plutôt que d être une personne arrogante qui sait tout mieux que tout le monde et qui juge sans savoir.

      @Saeve merci pour la petite défense :) j'apprécie! :)

      Bon débat.

      ;)

      Le message a été modifié 1 fois, dernière modification faite par Nanou ().

    • Apres dir que le bac veut plus rien dire c est être debile. Le bac est souvent nécessaire pour une licence ect.. puis y’a aussi un système de mention qui jaugent l élève (vite fait), c est pas comme si tout le monde était normalisé. A l efficacité de cette jauge, t as d ailleurs limite jamais de 20+ (sauf 2-3 blaireaux qui ont que les cours dans leur vie)
      Ceux que l'histoire oubli, le temps le rattrape.
      Deux amertumes passent inaperçues : la mort du pauvre et la crânerie du riche.
      La mort ne vient jamais trop tard.
    • Trepanator a écrit:

      Apres dir que le bac veut plus rien dire c est être debile. Le bac est souvent nécessaire pour une licence ect.. puis y’a aussi un système de mention qui jaugent l élève (vite fait), c est pas comme si tout le monde était normalisé. A l efficacité de cette jauge, t as d ailleurs limite jamais de 20+ (sauf 2-3 blaireaux qui ont que les cours dans leur vie)
      Il a dit que le bac servait plus à rien en terme de classement, dans le sens où il est donné beaucoup plus facilement qu'avant, donc ça ne sélectionne pas aussi bien qu'avant pour le postbac. Il n'a pas dit qu'il ne disait plus rien. Ca dit toujours quelque chose.
      Et pour rebondir : la mention ça change rien par rapport aux facs qui sont surchargés, c'est juste pour les prépas et autre où ils peuvent choisir qui ils prennent. J'imagine que c'est ce qu'il voulait dire.
      Sassaei / RekSei IG

      Ma présentation