La littérature fait sa pub !

    • La littérature fait sa pub !

      Oyé oyé jeunes métiniens !

      Et si la Littérature faisait sa pub sur le forum ?!

      J'ouvre ce sujet afin que vous puissiez faire part de vos lectures du moment, de vos lectures passées, de vos futures lectures, de vos coup de coeur.
      Ici vous pouvez aussi demander des suggestions de nouveaux livres à lire !
      Vous pouvez débattre sur vos oeuvres partagées, donner vos avis. Si certaines oeuvres ont été adaptées au cinéma ou au petit écran, vous pouvez également en débattre.

      Tout posts flood, troll ou hors sujet sera immédiatement signalé à Duncan et nettoyé.

      J'ouvrez donc le bal.

      Voici ma lecture du moment :

      Thomas Bishop alors âgé de 10 ans, se retrouve interné en hopital psychiatrique après avoir assassiné sa mère. Quelques années plus tard, Bishop s'évade et commence son périple meurtrier. Torturé dans son esprit, Bishop estime avoir une mission à accomplir. Une chasse à l'homme se dessine, entre les journalistes, la police et la mafia, Bishop est recherché. Adam Kenton, un journaliste prometteur, entame une relation dangereuse avec le tueur.

      Les 3 thèmes de cette oeuvre sont : les tortures psychologiques que peuvent vivre les personnes aux problèmes mentaux, la peine de mort aux Etats-Unis des années 70 et l'influence des médias sur les politiques.
      Déconseillé aux âmes sensibles.

      Mes prochaines lectures seront, dans l'ordre :


      Comme on peut s'y attendre avec Molière, cette œuvre dénonce avec humour et ironie l'hypocrisie de la religion en général. Des fausses dévotions, des faux croyants qui se cachent derrière la religion.Tartuffe y joue ce rôle.
      Recommandé pour ceux qui passent le bac.


      Convaincu de l'innocence de Calas, exécuté en 1762, Voltaire met sa plume au service de la justice pour demander sa réhabilitation. Le négociant huguenot était accusé du meurtre de son fils qui voulait se convertir au catholicisme. Avec une ironie mordante et un style inimitable, l'écrivain plaide pour le respect des croyances et de l'esprit de tolérance.
      Egalement recommandé pour ceux qui passent le bac.

      ♥ In love with Gh0sTy ♥
      ♥♥ 03.10.18 - 5m ♥♥
    • Ah ben tiens, je cherchais un sujet qui parle de livres, et voilà que j'en vois un, oublié de tous, et inactif. Quel gâchis...
      Montrons que nous aussi nous sommes culturés cultivés :thumbsup:





      Pour rebondir un peu sur le sujet du dessus (au sens figuré, hein), j'ai lu le Tartuffe il y a bien longtemps car j'adooooooooooore Molière ! :bave:
      Je ne pense pas qu'on puisse être un génie, à proprement parler, dans une langue (comme on pourrait être un génie dans une ou plusieurs sciences, ou un génie de la culture, de l'histoire etc.) mais c'est clairement un virtuose ! J'aimais tellement Molière qu'en 1ère, alors qu'on devait choisir entre "l'école des femmes" et "l'avare", j'ai fini par lire les deux ^^ (bon, en même temps, 5h/livre ce n'est pas énorme)
      Bref ! J'ai ainsi lu L'avare, L'école des femmes, Le Tartuffe, Les fourberies de Scapin, Le malade imaginaire, Le médecin malgré lui et Le Misanthrope.
      J'ai particulièrement adoré Les Fourberies de Scapin. C'est une pièce qui se joue. Molière était réputé pour ses grimaces, et lorsque cette pièce est bien jouée, c'est un chef-d'oeuvre comique. Autant vous dire que j'ai mal au coeur quand je vois des adaptation "modernes" (i.e. faites par des étudiants incapables).
      Pour la dernière, Le Misanthrope, c'est très différent car le livre est écrit en vers (ce qui est un challenge), et c'est moins comique car plus sérieux, mais ça reste un bon livre et le style de Molière, qui s'y sent, y reste.
      Quoi qu'il en soit, si on dit "parler la langue de Molière", c'est bien pour une raison, et je vous recommande bien tous ses livres :)

      Dans la même époque, il y avait Marivaux, qui est à la mode pour les livres à lire au bac. Seulement, si Marivaux a un certain talent pour écrire des oeuvres, l'intérêt de ses pièces, je le trouve exécrable. Peut-être qu'à l'époque l'amour était encore quelque chose d'inconnu à la société, mais aujourd'hui c'est du niveau des réflexions d'un enfant de 12 ans.



      Tout à fait récemment, j'ai terminé le célèbre livre "L'orange Mécanique" de Anthony Burgess, et OUI c'est un livre à la base, et oui il y a un film dessus :)
      Alors honnêtement, ce livre m'a donné des envies de meurtre. Pendant la semaine/les deux semaines de lecture, je suis passé par bien des états en lisant l'histoire du jeune Alex, et je l'ai haï plus que tout.
      Un jour, j'ai même failli arrêter. Cependant, j'ai pris du recul sur le livre, et j'ai réalisé à quel point le livre était bien écrit. Le personnage prenait une telle forme qu'on n'avait non pas l'impression d'être en lui et vivre l'aventure à travers lui, mais l'impression de connaître ce personnage comme si c'était une connaissance, qu'il était réel, et ses pensées étaient extrêmement bien tissées.
      Bref, pour ne rien spoiler, le livre traite de la délinquance de la jeunesse au 20ème siècle. L'action se déroule aux États-Unis, et même si l'époque n'est pas spécifiée, on peut s'imaginer les années 80, bien que ça n'ait strictement aucune importance, si ce n'est pour savoir quelle était la mode actuelle.
      Je m’apprête à regarder le film, dont j'ai eu des retours... Enfin il semblerait qu'il ne soit pas très agréable à regarder.
      Quoi qu'il en soit, je ne recommande pas du tout aux plus jeunes de le regarder.





      Sinon, pour mes futures lectures, je m'apprête d'abord à lire "La Folle Semence" du même auteur que précédemment (parce que c'est dans le même livre, 2 en 1, et il faut bien que je m'occupe : j'ai 1h de transport à l'aller et 1h au retour du travail...), mais une fois que ce sera fait ce sera au tour de "Des Fleurs pour Algernon". Il paraît que c'est un classique, alors on verra bien ce que ça donne ;)
      Cordialement.


      Toge Toge Prrriiiiiiiiii*
      (Merci à Jambondeporc LaChipsNinja pour la bannière :love: )


      *[SBM]Togepi à votre service ;)
    • Oh, bonjour topic ! :phatgrin:

      Eh bien Togepi, je ne savais que le film Orange Mécanique était adapté d'un roman... merci de l'info et, en tout cas, ta description donne envie !

      En ce qui me concerne, je voudrais vous partager un petit quelque chose...



      Dan Wells, auteur contemporain pas très connu d'une trilogie que j'ai dévoré et dont le premier livre est celui-ci. Je ne suis pas un serial killer, c'est l'histoire d'un ado, John, qui a pour sympathique particularité d'être un sociopathe (avec ce que cela peut impliquer de détachement émotionnel et d'indifférence vis-à-vis des codes sociaux) mais qui, comme tous les ados de son âge, va à l'école, gravite autour des filles. chasse des démons... Queuwah, me direz-vous... Eh bien oui, dans l'univers fictif inventé par Dan Wells, les humains côtoient (sans le savoir) des démons redoutables et assoiffés de chair humaine que ce cher John se fera un plaisir de traquer, autant pour parvenir à contrôler ses propres pulsions que pour mettre à l'épreuve son sens de l'observation/la déduction et protéger ses proches.

      Littérairement parlant, la trilogie est écrite à la 1ère personne, ce qui est assez rare pour être souligné (sachant que la 1ère personne est le plus souvent utilisée pour mieux mettre en avant les sentiments du personnage principal, il est plus qu'intéressant et divertissant de se retrouver avec un personnage principal qui, précisément, ne ressent aucune émotion ou presque...), dans un langage qui oscille agréablement entre le familier et le recherché et qui, par ailleurs, est bourré de commentaires spirituels, de sarcasmes cinglants, d'ironie mordante...

      Bref', ces bouquins se lisent particulièrement bien et très vite puisque chaque tome ne fait que 300 pages environ, donc si l'histoire vous tente, je vous conseille de vous ruer dessus sans plus tarder ! :P

      :love: Jodie :love:
      ~ <3 Adoratrice du Dieu Akatosh
      <3 ~
    • Et me revoilà pour donner des nouvelles... 1 an plus tard, à 9 jours près :P


      - Après avoir lu le livre, j'ai donc regardé le célèbre film de Kubrik L'Orange Mécanique. L'adaptation est bien faite dans sa globalité. Beaucoup ont critiqué l'esthétique du film, très... extravagante. Personnellement, ça ne m'a pas trop gêné dans le sens où ce qui comptait c'était le ressenti, et en ce sens le décor très fantaisie rendait plus souple notre oeil, et permettait donc de mieux transmettre le côté malsain du film.
      J'ai trouvé qu'il y a UN gros défaut à ce film. Le film s'arrête lorsque le gouverneur vient voir Alex à l'hôpital pour en faire une victime, et on nous laisse penser qu'Alex va donc redevenir le criminel qu'il était. Dans le livre, et c'était tout l'objectif du livre, l'auteur nous explique que ce qui se passe, ça se passe parce qu'ils sont jeunes, et Alex, le plus jeune, voyant ses amis avec un travail, une famille (femme/enfants), une maison, réalise qu'il doit aussi penser à trouver une vie "posée". Cet aspect était absent du livre, et c'était fort dommage.
      Le film était quand même plus facile à regarder que de lire le livre ^^'


      - Comme je l'avais dit, peu de temps après j'ai lu La Folle Semence, mais bon... Bof.


      - Sinon, j'ai enfin lu Des Fleurs pour Algernon (il y a longtemps aussi, mais j'ai oublié de poster ici :x ).

      Des scientifiques ont mit au point une opération chirurgicale qui lève toutes les limites des capacités intellectuelles d'un individu. Algernon est une souris de laboratoire ayant subi l'opération, et sur laquelle l'opération a réussi. Les résultats sont spectaculaires : les capacités cognitives de la souris devinrent supérieures à toutes les souris jamais étudiées, et Algernon devenait encore plus intelligent chaque jour ! Il était donc temps d'appliquer l'opération à notre héros : Charlie Gordon, un attardé. Il n'était pas des pires, puisqu'il travaillait dans une boulangerie, était capable de parler, lire, écrire, il était juste un simplet.
      Une fois l'opération faite, l'intelligence de Charlie commença à croître. Il comprenait tout, retenait tout, et surtout il était capable de tout mettre en lien, de sorte qu'il soit devenu, on peut le dire, l'homme le plus savant et intelligent sur terre. Que ce soient les sciences, l'histoire des civilisations disparues ou la philosophie, il excellait partout. Cependant, il remarqua que quelque chose clochait dans le comportement de Algernon, quelque chose n'allait pas. Il comprit vite que le destin de la souris serait le sien assez tôt...

      Ce qui était assez amusant, et bravo l'auteur, c'est que le livre est écrit à la première personne, c'est en fait une série de comptes-rendus.
      Il commence donc par : "Conte randu N°1 : [...] Miss Kinnian dit qu'ils peuve peut être me rendre un télijan".
      Puis, au summum de son intelligence, le style de Charlie est méconnaissable : "Compte rendu N°13 [...] 11 juin [...] Suis-je un génie ? Je ne le pense pas. Pas encore en tout cas. Comme dirait Burt, en parodiant les euphémismes du jargon des éducateurs, je suis exceptionnel - terme démocratique utilisé pour éviter les étiquettes infamantes de doué ou de faible (qui signifient brillant ou attardé)"
      Ce qui est marrant aussi, et que je viens tout juste de remarquer, c'est que l'intelligence de Charlie est mesurable par la longueur de ses comptes-rendus. En effet, plus Charlie devient intelligent, plus il retient de choses, et mieux il est capable de les écrire dans ses comptes rendus.

      Bref. Lorsque je l'ai fini, j'ai failli pleurer. Si je pouvais vous conseiller un livre... Celui-ci ^^

      - Enfin, il y a quelques jours seulement j'ai enfin eu le courage de lire et terminer Chroniques Martiennes de Ray Bradburry, qui m'a été conseillé pour le style d'écriture.

      Comme le titre l'indique, les chapitres sont en fait les différents mois (à commencer par janvier 2030) et on y raconte l'avancée de l'homme à la conquête de Mars. Difficile de vous parler du contenu sans spoiler, mais la conclusion ne m'a pas laissé indifférente. Le livre en soi est bien écrit. L'auteur maîtrise bien ce dont il parle, et sait se mettre dans la peau des personnages : le capitaine d'une fusée, un membre de l'équipage, un pape, un politique, un excentrique, un vieillard, un père de famille, et même un martien !
      Bref, le livre est bien écrit, je vous le conseille si vous n'avez rien de mieux à lire :)
      Gardez toutefois une chose à l'esprit : le livre a été écrit en 1946, ne le lisez pas comme si l'action se déroulait dans 10 ans seulement !

      - À présent, arrêtons de nous la jouer littéraires, car la lecture ce n'est pas que pour le français ! Cette année je n'avais pas beaucoup de temps pour lire de la littérature, mais j'ai beaucoup travaillé sur des livres scientifiques. Deux m'ont marqué :
      1: Mécanique Quantique 1, de Dalibard et Basdevant. Certains ne jure que par le Cohen Tanoudji, d'autres sont plus fans de l'Aslangul (que j'ai eu la chance de rencontrer pendant nos cours de "soutien" de MQ), c'est une affaire de goûts. Pour ma part, j'ai opté pour le Dalibard et Basdevant qui m'a accompagné durant toute l'année, et que j'ai même utilisé le jour des examens ^^ (qui m'a valut la note de 15 en leçon de physique :D )
      2: Physique Expérimentale, de Fruchart. Pour les TP, c'était notre bible. C'était également l'un des trois bouquins que j'avais utilisé le jour J en examen. Petit bonus : l'un des co-auteurs est un certain A. Le Diffon, un excellent prof et interlocuteur pendant les inter-cours :3

      - Pour finir, le futur : je m'apprête à lire "Le Double" de Dostoïevsky, je vous tiens au courant ^^

      @Arcadie : Ta trilogie me donne envie, je note ;)
      Cordialement.


      Toge Toge Prrriiiiiiiiii*
      (Merci à Jambondeporc LaChipsNinja pour la bannière :love: )


      *[SBM]Togepi à votre service ;)
    • J'ai pas de respect pour les écrivains professionnels. L'argent doit entrer alors ils doivent obligatoirement avoir des ''ingrédients'' inséré de force dans l'histoire. Par exemple la romance. Car comme par hasard les héros débutes toujours l'histoire célibataire comme si il était née d'hier. Et il ne sont jamais gay ou juste plus désireux de sauver le monde d'abord pour ensuite penser au filles quand c'est fini.

      Sinon le meilleur livre que j'ai vue c'est CORPUS de James rousselle .
      C'est un livre scolaire qui explore en large les outils que l'humains possède pour ce cultiver. Il démystifie l'origine du génie et les ''type d'étudiants'' : lequel sommes nous? Plein d'images ou d'anecdote et de photographie d'extrait de journaux ou de roman. Puis, il parle de plein de domaines comme la poésie ou le dessin.
    • stephane444 wrote:

      Car comme par hasard les héros débutes toujours l'histoire célibataire comme si il était née d'hier. Et il ne sont jamais gay ou juste plus désireux de sauver le monde d'abord pour ensuite penser au filles quand c'est fini.
      T'as du lire beaucoup de livre ^^

      Moi j'ai lu plein de livre, mais que du fantastique, c'est nul le reste :( (appart les livres de science évidemment)

      Ah ouais ça me fait penser à un livre que j'avais lu en CM2 mais dont je me rappelle plus le nom :( Peut-être que l'un d'entre vous connaît, c'était sur les maths, donc je compte sur toi @Togepi. Peut-être qu'il est connu, ou peut-être pas, on sait jamais ^^ Je me rappelle clairement que de quelques passages.
      Déjà le livre faisait 600 pages.
      Le héros c'est une sorte de génie des maths. Au départ il était berger genre, et à force de compter ses animaux il est devenu hyper fort et au bout d'un moment il pouvait dire d'un coup d'oeil combien il avait de bête exactement (il en avait genre 100+). C'est avant le début de l'histoire ça, car dès le début il est monstrueux, il peut compter le nombre de feuille sur un arbre instantanément etc
      Je crois que des gens sont allé le chercher je sais plus pourquoi, genre pour résoudre des problèmes, et après des heures de conversation il pouvait dire le nombre exact de mot qui ont été prononcé depuis leur rencontre
      Puis des gens lui ont posé des problèmes à résoudre, un des problèmes c'était de compter le nombre de truc au bout de robe de danseuses, et même en mouvement ça lui posait aucun problème

      Je me rappelle que de ça :(


      Qui dit mieux ?



      Gagnant de l'event PvP 49-60 le 17/07/15



      Gagnant de l'event PvP 45-60 le 05/09/15

      >> MA PRÉSENTATION <<

      Nouvelle vidéo :




      Mes recherches : Stuff Pvp 55- ET AAC DE PGM

      The post was edited 3 times, last by ArcMeurtrier ().